Skip navigation
User training | Reference and search service

Library catalog

Retrievo
EDS
b-on
More
resources
Content aggregators
Please use this identifier to cite or link to this item:

acessibilidade

http://hdl.handle.net/10071/20541
Full metadata record
acessibilidade
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorLe Petitcorps, C.-
dc.date.accessioned2020-06-29T15:43:59Z-
dc.date.available2020-06-29T15:43:59Z-
dc.date.issued2020-06-26-
dc.identifier.issn2182-3030por
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10071/20541-
dc.description.abstractCet article interroge la forme spécifique d’exploitation des femmes dans les services domestiques aujourd’hui en portant le regard sur la place de la main-d’œuvre féminine issue de la classe des travailleurs des sociétés de plantation dans l’économie globale des services domestiques. Il étudie pour cela le cas de l’intensification des usages des services domestiques à l’Ile Maurice dans le contexte de la désindustrialisation de l’île et de son insertion dans les réseaux transnationaux des global cities. A la différence des approches classiques du service domestique dans l’économie domestique et la reproduction sociale du foyer usager des services, la démarche de recherche explorée examine le service domestique comme étant d’abord un facteur de production du développement économique envisagé par l’Etat postcolonial mauricien. Trois unités d’analyse sont articulées pour traiter des données empiriques collectées par une enquête de terrain de huit mois : le contexte productif national contemporain, les rapports de service domestique passés et présents d’après les représentations de bonnes et d’employeuses et le propre foyer de travailleuses domestiques. Ces outils d’analyse permettent de mettre en évidence la modernité des références coloniales du pouvoir qui sont mobilisées par les procédés d’exploitation néolibérale du temps des femmes dans les services domestiques, et la façon dont ce travail est devenu un site majeur du conflit de classe. L’article entend contribuer à la littérature sur les formes transnationales d’exploitation dans les services domestiques et sur l’histoire des rapports de classe dont les travailleuses domestiques font pleinement partie.por
dc.language.isofrapor
dc.publisherDINÂMIA'CET-ISCTEpor
dc.relationUIDB/03127/2020por
dc.rightsopenAccesspor
dc.subjectPlantationpor
dc.subjectService domestiquepor
dc.subjectGlobal citypor
dc.subjectRapport socialpor
dc.subjectÉconomie moralpor
dc.subjectIle Mauricepor
dc.titleLes sociétés de plantation dans l’économie globale des services domestiques: le cas de l’Ile Mauricepor
dc.typearticle-
dc.publicationstatusPublicadopor
dc.peerreviewedyespor
dc.journalCIDADES, Comunidades e Territóriospor
dc.distributionInternacionalpor
dc.number40por
degois.publication.titleCIDADES, Comunidades e Territóriospor
dc.identifier.doi10.15847/cct.jun2020.040.doss-art01-
Appears in Collections:DINÂMIA'CET-RI - Artigo em revista científica internacional com arbitragem científica

Files in This Item:
acessibilidade
File Description SizeFormat 
3. LE PETITCORPS_Les societes_VF.pdf304.98 kBAdobe PDFView/Open


FacebookTwitterDeliciousLinkedInDiggGoogle BookmarksMySpace
Formato BibTex MendeleyEndnote Currículo DeGóis 

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.